Annick DZOKANGA

Née au Congo en 1968, Annick DZOKANGA est arrivée en France en 1976 où elle a vécu la majeure partie de sa vie.

C’est à la faveur d’un séjour d’un an aux USA en tant que fille « au pair » qu’elle s’est sensibilisée à la problématique de l’identification raciale des enfants noirs et métis vivant dans un monde de Blancs. Elle réalise que c’est grâce à la lucidité et la vigilance de ses parents qu’elle a pu éviter l’acculturation et les pièges de l’enseignement euro-centrique qui aboutissent souvent, pour les enfants noirs comme elle, à la désorientation scolaire, la précarité sociale ou à la délinquance.

Ce livre est le fruit d’une longue réflexion, émaillé d’anecdotes tirées de sa vie personnelle, qu’elle partage volontiers avec les parents qui, comme elle, sont en situation d’élever de magnifiques enfants noirs ou métis.

 

Dans le cadre de sa politique de mise à l’honneur des Auteures du Bassin du Congo, la Librairie Galerie du Congo ((https://www.facebook.com/librairiegaleriecongo/)) a décidé de promouvoir et distribuer ce livre au ton engagé.